Au bord de la mer

Quand on entend parler de Cuba on pense à cette image sereine qu’on sent à la mer, cachés à l’ombre d’un palmier sauvage, tout en respirant la brise marine et en savourant un mojito cubain typique. L'île - et les cayes des alentours - nous attire en raison de la chaleur de ses habitants, mais aussi en raison de la promesse de ses belles plages.

Au long de ses 288 kilomètres de plages, nous sommes éblouis d’une grande variété, allant de célèbres eaux de Varadero, à certains qui sont des véritables trésors naturels, en particulier dans les cayes du nord et du sud de la grande île - jusqu'à d'autres, plus accessibles en raison de leur proximité de la capitale. L'éventail des choix est très large et satisfait à la fois ceux qui cherchent à profiter un peu de calme et de tranquillité pour se relaxer, et aussi à ceux qui souhaitent découvrir de nouvelles émotions au fond de la mer, la pêche sportive ou la planche à voile.

Si vous êtes intéressé à vivre une de ces aventures, nous vous parlons de certaines des plus spectaculaires plages de Cuba et pourquoi elles sont si convoitées.

El Paraíso (Le Paradis) est le nom de l'une des plages sélectionnées parmi les meilleurs de la planète par National Geographic. Elle est située à Cayo Largo del Sur, la plus orientale des îles et îlots de l'archipel de Los Canarreos, face au golfe de Batabanó, à 177 km de la côte au sud de La Havane. Là vous pouvez seulement arriver en bateau ou par avion, et même alors, vous devez prendre un taxi qui vous emmènera de d'hôtel à El Paraíso. Mais l'effort en vaut la peine, la nature vierge de son petit rivage peu exploité rend pâle toute carte postale des Caraïbes. C'est, comme quelqu'un a dit : "la plage que vous espérez voir".

Varadero est la station balnéaire la plus célèbre et l'un des pôles touristiques les plus importants de l'île. Son attraction fondamentale est née de la beauté parfois irréelle des plages qui s'étendent sur 20 kilomètres. Ses eaux cristallines et ses sables de corail très fins vous font demander comment il est possible qu'il y ait autant de variétés de bleu entre le ciel et la mer. Dans cette zone s’entremêlent un réseau d'hôtels de luxe, villas résidentielles, un port de plaisance, des centres commerciaux, conçus pour le plaisir du voyageur, avec le rythme typique des villages qui sont assis au bord de la mer.

Au Cayo Guillermo, au nord de Ciego de Avila, il y a une plage qui rappelle d’Ernest Hemingway, et prend son nom, El Pilar, du bateau de l’écrivain. Cependant, si vous êtes intéressé par la plongée, la chose la plus importante peut être, avec sa tranquillité majestueuse, l’option de plonger dans le deuxième récif de corail en Amérique latine.

Playa Esmeralda (Plage d’Emeraude), à Holguin, a été baptisée par Christophe Colomb lui-même. Et c'est précisément : un petit joyau naturel de 1km d'extension en forme de demi-lune, situé dans une zone touristique récente qui accroît son attractivité chaque année.

Avez-vous envie de voir l'un d'entre eux ? CTN peut vous rendre.