Les expériences culturelles

Il y aura toujours des options différentes sur le panneau d'affichage : musique, théâtre, danse, arts plastiques ... En fait, parfois la partie la plus difficile est de choisir où aller. Un excellent plan pourrait être de relier deux ou trois activités, de fin d'après-midi jusqu’à tôt le matin.

Les orchestres cubains de salsa et de timba semblent avoir le don de l'omniprésence. Trouver des concerts réguliers et des performances dans différents clubs ne sera en aucun cas un souci. Pour les débutants et les danseurs expérimentés, nous recommandons les groupes de premier rang : Van Van, Habana de Primera, Pupy y los que son Son ...

Les grands concerts en plein air sont le plat principal. Par exemple, à La Piragua, une esplanade adjacente à l'Hotel Nacional (Hôtel National) ; et à La Tropical, ce grand temple de la salsa, même les couples âgés affichent une maîtrise étonnante.

Les grands festivals populaires ont lieu dans différentes villes de l'île. Avec les beuveries de Remedios, de Charangas de Bejucal et les carnavals, les rues sont remplies de lumières, de couleurs, et de gens prêts à continuer à danser et chanter pendant la nuit entière.

Mais il y a de la musique au-delà des genres traditionnels. En écoutant le jazz cubain — un mélange de virtuosité et de sentiment — il est facile de comprendre la raison de sa renommée internationale. Les clubs comme La Zorra y el Cuervo, Jazz Café et Café Miramar ont des spectacles presque tous les jours, avec des artistes extraordinairement talentueux. Des ensembles ayant un format restreint évoluent également dans certains bars privés.

Si on parle de la gloire, le Ballet Nacional (Ballet National) est parmi les premiers, mais aussi les groupes de flamenco, de danses folkloriques et contemporaines débordent de talent et expressivité dans leurs spectacles.

Une révélation de ces dernières années a été la compagnie Acosta Danza, dirigée par le danseur et chorégraphe Carlos Acosta. Son siège de la rue Linea, a des verres au lieu de murs ; de sorte que si vous y passez à un certain moment, vous les verrez répéter.

Il y a d'autres expériences intéressantes pour découvrir ce que font les cubains pour s'amuser et nourrir l'âme. S’asseoir sur le Malecón, par exemple, est une bonne idée pour tous les jours et à tout moment. Parce que le Malecon est toujours ouvert et gratuit.

Si vous avez des amis ici, tentez de jouer un jeu de domino ensemble. Nous vous prévenons : vous allez perdre ça c’est sûr, bien que le plus important ne soit pas le jeu lui-même, mais les blagues et les dictons qui y sont associés ; d'ailleurs ça se combine parfaitement avec une bière ou un shot de rhum.

Certaines personnes pensent que le baseball est un sport lent avec des règles compliquées. Mais si vous choisissez un jeu de grand rivalité — Industriales contre Santiago, peut-être — vous verrez la passion nationale débordant jusqu’au délire.

Ne négligez pas les activités les plus simples : flâner dans La Rampa pendant la nuit, faites une promenade en vélo ou réfugiez-vous dans la sérénité d'un musée.