Cuba histoire

De 8000 av. J.-C. à 1492

Les peuples précolombiens Guanahatebey, Ciboney et Taino s'installent à Cuba.

De 1492 à 1898

Durant la colonisation espagnole, les maladies européennes déciment la population. Plus d'un million d'esclaves africains sont alors emmenés à Cuba pour travailler dans les plantations de tabac et de sucre. Une nouvelle culture africaine, non-européenne se développe.

Fin 1800

Trois guerres d'indépendance se succèdent : la Guerre des Dix Ans, la Petite Guerre et finalement, entre 1895 et 1898, la Guerre d'indépendance cubaine. Les trois derniers mois de cette dernière entraînent le déclenchement de la Guerre hispano-américaine.

1902

Après avoir été assiégé par les Américains pendant trois ans, Cuba acquiert formellement son indépendance, sous protectorat américain.

De 1902 à 1959

Pour protéger l'industrie du sucre et du tabac, ainsi que le marché des jeux d'argent contrôlé par la mafia, les États-Unis mettent en avant plusieurs dirigeants, dont le dictateur Fulgencio Batista.

De 1959 à nos jours

Après une guérilla qui dure deux ans, Fidel Castro prend le pouvoir au 1er janvier 1959. En avril 1961, suite à l'échec du débarquement de la baie des Cochons, Cuba est officiellement proclamé socialiste, et en 1965, Fidel Castro fonde le Parti communiste de Cuba. Il collabore étroitement avec l'Union soviétique jusqu'à sa dislocation en 1991.

En 1961, en réponse au rapprochement de Cuba et de l'Union soviétique, le gouvernement américain décide un embargo commercial, économique et financier à l'encontre de Cuba. Cet embargo n'a toujours pas été levé, malgré les tentatives de Barack Obama et du nouveau président cubain, Raúl Castro, de l'assouplir. Un assouplissement eut lieu en 2014, mais une grande partie de ces nouvelles mesures ont été annulées par le gouvernement actuel.